Bien que le recours à un expert-comptable ne soit pas une obligation, plusieurs entreprises font ce choix. Ainsi, les missions d’un expert-comptable sont une valeur sûre dans le développement de votre activité.

Choisir son expert-comptable n’est pas une tâche facile, elle pet avoir des conséquences indésirables concernant votre fiscalité, si vous effectuez un mauvais choix. Afin de vous aider pour prendre la bonne décision, nous avons compilé cinq astuces incontournables à suivre.

1.Précisez qui traitera votre dossier

Qu’on vous a recommandé le cabinet, ou que vous l’avez trouvé prés de chez vous ou même sur internet. Ce n’est pas tous les membres qui travaillent dedans vont traiter votre demande et feront la qualité de votre dossier. Celui qui se chargera par votre dossier et fera la qualité de suivi, c’est celui le collaborateur qui va traiter votre activité.

Quelques cabinets ont plusieurs collaborateurs. Cependant, le niveau de ces collaborateurs, leur implication, leur sévérité évolue parfois de façon très importante au cœur du même cabinet.

  • Demandez à voir le collaborateur qui se chargera par votre dossier
  • Expliquez votre secteur d’activité

2.Mentionnez la fréquence des rendez-vous prévue avec l’expert-comptable

La plupart du temps, l’expert-comptable est toujours préoccupé par divers dossiers, et multiples occupations, par conséquent il risque de retarder le traitement de votre dossier. De ce fait, il est primordial de mentionner dans la lettre de mission, le nombre de rendez-vous qu’il aura prévu avec vous.

3.Demandez le calcul détaillé (horaire et forfaitaire) des honoraires proposés dans la lettre de mission

Comme il est connu, les experts-comptables apprécient les chiffres à un point qu’ils les gardent pour eux, demandez-lui que vous êtes intéressé également par les calculs. Débutez par ceux qui lui ont permis de progresser le montant de ses prochains honoraires. Cela vous permettra de déterminer ce qui a été prévu dans la lettre de mission et notamment les imprévus.

4.Demandez le frais exact des services que vous pourriez user

La lettre de mission ne mentionne pas les honoraires qui concernent l’établissement  d’une fiche de paye, de charges sociales, d’un contrat de travail.

Un bon chef d’entreprise est une personne en mesure d’user toutes les qualités de tous ses conseillers.  Parmi ces conseillers, l’expert-comptable est sans doute le conseiller infaillible. Usez toutes ses compétences et faites appel à ses capacités  pour organiser les prévisionnels et commencez par un prévisionnel d’honoraires dans l’hypothèse ou votre société  évolue.

5.Demandez « comment les honoraires suggérés pourraient être réévalués et selon quelles modalités ? »

Votre société ne va pas recruter ou embaucher, mais elle va s’évoluer. Comment les honoraires  vont se réévaluer ? Faites-vous expliquer à partir de maintenant les modalités pratiques de ces réévaluations :

  • Si vous êtes au forfait, un nouveau forfait vous sera suggéré pour l’activité suivante. Mais comment elle va être calculée ?
  •    Vous avez un forfait avec régularisation, sur quel horaire cette régularisation  va être calculée ? les courriers, les appels téléphoniques, les emails feront-ils partie du temps passé ?
  • Si vous êtes en temps passé, tout doit être mentionné dans votre lettre de mission, y compris les actes annexes.