L’audit comptable et financier est un examen des états financiers d’une société qui suit un système comptable particulier.

Il vise à examiner la franchise des comptes, leur légalité, leur conformité et leur capacité à refléter une image fidèle de l’état des ressources et actions comptables de l’entreprise en question.

Quels sont les principaux objectifs ?

Dans le cas d’un audit externe financier, la procédure d’audit légal est la plus commune. Et pour cause : c’est une étape obligatoire par la loi pour les SA, certaines SAS et autres entités (associations, Sarl, …). Dans ce cas, un commissaire aux comptes est alors nommé pour 6 ans.

La finalité d’un audit légal des comptes est d’émettre une appréciation qui confirme que les comptes de l’entreprise reflètent bien sa situation économique. L’expert qui prend en charge cette mission basera ses vérifications sur l’exercice de l’année qui suit son audit.

Les 4 points essentiels à retenir :

  • le commissaire aux comptes est chargé de valider les rapports financiers reçus par les actionnaires.
  • il édite son rapport (qui sera publié au greffe) à destination des actionnaires,
  • la certification des comptes annuels lui incombe,
  • son travail de vérification et d’observation prévient des risques éventuels.

Les différents types de missions

Quatre types de missions d’audit financier sont envisageables :

Audit légal ou contractuel :

C’est une mission au bout duquel l’auditeur exprime un avis avec assurance élevée, mais non absolue, quant aux qualificatifs de régularité, de sincérité et d’image fidèle des comptes présentés.

Examen limité :

Une tâche d’examen limité a pour objectif de permettre à l’auditeur de conclure, sur la base de procédures ne mettant pas en ouvre toutes les diligences requises pour un audit, avec un niveau d’assurance modéré, qu’aucun fait d’importance significative n’a été relevé lui laissant à penser que les états de synthèse n’ont pas été établis, dans tous leurs aspects significatifs, conformément au référentiel comptable identifié.

Mission d’examen sur la base de procédures convenues :

Dans une tâche d’examen sur la base de procédures convenues, un auditeur met en œuvre des procédures d’audit définies d’un commun accord entre l’auditeur, l’entité et tous les tiers concernés pour communiquer les constatations résultant de ses travaux. Les destinataires du rapport tirent eux-mêmes les conclusions des travaux de l’auditeur. Ce rapport s’adresse exclusivement aux parties qui ont convenu des procédures à mettre en œuvre, car des tiers, ignorant les raisons qui motivent ces procédures, risqueraient de mal interpréter les résultats.

Aucun niveau d’assurance n’est requis auprès de l’auditeur.

 

Mission de compilation :

Dans une tâche de compilation, le Professionnel utilise ses compétences de comptable, et non celles d’auditeur, en vue de recueillir, classer et faire la synthèse d’informations financières. Ceci le conduit d’ordinaire à faire la synthèse d’informations détaillées sous une forme compréhensible et exploitable sans être tenu par l’obligation de contrôler les déclarations sur lesquelles s’appuient ces informations.

Les procédures appliquées ne sont pas conçues et n’ont pas pour but de permettre au Professionnel de fournir une assurance sur ces informations financières. Toutefois, les utilisateurs de ces informations tirent parti de l’intervention d’un professionnel qui a apporté ses compétences et le soin nécessaire à leur élaboration.

Aucun niveau d’assurance n’est requis auprès de l’auditeur.

 

Quels sont les inconvénients?

Bien qu’il existe plusieurs avantages, l’audit financier présente divers inconvénients, notamment :

Les dépenses supplémentaires

L’organisation peut considérer le coût d’un auditeur comme une dépense supplémentaire. En outre, l’auditeur peut perturber tout le personnel parce qu’il/elle aura leur attention pendant leur travail.

Les transformations inappropriées

Les réglementations de l’entreprise peuvent être modifiées après avoir effectué un audit, mais ce n’est pas le cas des politiques.

Aucune garantie

La portée de l’audit financière n’est pas d’offrir toutes les statistiques qui sont examinées et élaborées. Les données dépendent des comptes financiers qui sont offerts.

Pourquoi Faire appel à OAC pour votre audit financier ?

Pour accomplir ses missions d’audit, OAC fait appel à son manuel d’audit qui est largement inspirés des normes internationales d’audit (ISA).

Nous sommes également reconnus à l’échelle Internationale pour l’autonomie de nos consultants, ainsi que pour le soutien fournit aux entreprises dans le sens d’améliorer leur travail et leurs contrôles internes.

Cabinet Audit Comptable Tunisie