Process de consolidation ?

La consolidation est une technique permettant de réunir les comptes de plusieurs entités ayant des intérêts communs mais préservant chacune sa personnalité juridique.

Quelles sont les méthodes utilisées par OAC?

Nos experts utilisent trois méthodes qui seront énumérées ci-dessous.

La consolidation par intégration globale

La consolidation par intégration globale est utilisée dans le cas où votre société a le contrôle exclusif sur la société à consolider, par exemple, plus de 60% de contrôle ou 45% si aucun autre actionnaire détient la même proportion ou plus que la société consolidée.

Si la société de consolidation respecte ces principes, alors la consolidation englobe la commande des postes du bilan (l’actif et le passif) et le compte de performances (les produits et les charges) avec la ou les entreprises consolidées.

La méthode de consolidation par intégration proportionnelle

Dans le cas de l’intégration proportionnelle, la société principale exerce un contrôle conjoint sur la société filiale. Dans cette condition, la consolidation comprend le relevé des postes du bilan et du compte de résultat avec la ou les sociétés consolidées en fonction du degré de contrôle de la société consolidante. C’est-à-dire que cette technique peut être bénéfique pour la société qui détient la même proportion du capital de la société consolidée que les autres actionnaires.

La méthode de consolidation par mise en équivalence
La méthode de la mise en équivalence est utilisée quand  la société de consolidation n’a qu’un impact  appréciable sur l’entreprise cible. Par exemple, elle a moins de 20% des droits de vote.
Lorsqu’il y a une influence importante, aucune consolidation n’est possible. Par conséquent, la société ne peut fusionner les éléments du bilan et du compte de profits de la société qu’elle souhaite consolider.

Démarche d’OAC en Tunisie:

Notre démarche en Tunisie englobe les phases suivantes :

  • Délimitation du périmètre de consolidation des procédures: Les états financiers consolidés comprennent toutes les entreprises qui sont contrôlées par la mère, autres que les filiales qui sont exclues par les dispositions normatives.
  • Homogénéisation : retraitement des divergences des règles et méthodes d’évaluation
  • Intégration des comptes de bilan et de résultat
  • Elimination :
    • Des opérations sans incidence sur le résultat
    • Des opérations réciproques ayant une incidence sur le résultat
    • Traitement de l’écart de première consolidation
  • Répartition des capitaux propres :
    • Elimination des titres
    • Ecart de première consolidation
    • Répartition des capitaux propres
consolidation